Au cœur des solitudes

Lomig

Vous êtes ici

Au cœur des solitudes

"Là où le sol s’est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s’éteignent, les esprits s’appauvrissent, la routine et la servilité s’emparent des âmes et les disposent à la torpeur et à la mort."
Ainsi s'exprimait il y a plus d'un demi-siècle Elisée Reclus dans son livre « Du sentiment de la nature dans les sociétés modernes ». Ces mots résonnent étrangement en refermant le roman graphique "Au cœur des solitudes" de Lomig qui par son texte et ses superbes dessins, 170 pages grand format en noir et blanc, nous entraîne sur les pas du jeune John Muir à travers les étendus encore sauvages des États-Unis de 1867 où sa fascination pour l'exubérance de la nature nourrit son exhaltation face aux paysages grandioses qu'il ne cesse de découvrir dans un périple de 1500km, qui l'entraînera des états du nord juqu'à Cuba, puis finalement vers la Californie. Et, là au lieu de succomber comme tant d'autres à la fièvre de l'or, il engrangera de bien précieux trésors, armé d'une loupe, d'une presse botanique et d'un endurance à toute épreuve.

Toute sa vie, sans s'éloigner beaucoup de ses chères Rocheuses, John Muir, se battra pour préserver de l'appétit prédateur de ses contemporains, forêts et rivières et c'est lui qui permit la création du parc du Yellowstone et de bien d'autres parc naturels américains. L'un des premiers à se soucier d'écologie, comme son exact contemporain Elisée Reclus, géographe visionnaire, anarchiste convaincu, végétarien et naturiste.
La lecture d'"Un été dans la Sierra" permettra de prolonger cet moment de rêve dans lequel Lomis a su nous entraîner.
 

Coup de cœur lecteur - Charles (St-Quentin)

Au coeur des solitudes

Lomig
Edition Sarbacane
2023
Pré-inscription Newsletter